ASNAPED - PROJETS
AMELIORATION DE LA CULTURE DU FIGUIER










 

DESCRIPTION DU PROJET:

L'agriculture de montagne de Jebel Dhahar représente un patrimoine culturel et agricole unique. Cette zone enclavée au sud-est de la Tunisie, proche de la ville de Tataouine, se situe en dehors des circuits touristiques dont bénéficie les régions côtières. Un des objectifs du projet est de conserver, informer et d'appliquer les technologies agricoles qui permettent l'existence d'une production agricole durable en conditions environnementales extrêmes. Dans le cadre du projet, il est prit en considération l'amélioration de la production à travers la sélection de variétés de figuiers de qualité, l'application d'une irrigation conservatrice de l'eau, la valorisation produits agricoles et la mise en place de réseaux de commercialisation qui permettent l'amélioration de la rentabilité de la culture et par voie de conséquence le bien être des habitants de la zone. Tout cela est orienté vers le maintient des systèmes de production que la population utilise actuellement tout en apportant les améliorations nécessaires pour les rendre plus fiables. Il est espéré, de cette façon, d'augmenter la rente d'une vingtaine de familles rurales, via l'amélioration de la productivité de leurs parcelles en culture, et l'augmentation des superficies cultivées. Le projet prétend également s'adresser à de jeunes personnes de manière à leur assurer un minimum de revenus et éviter leur migration. L'accent est mis sur le rôle fondamental des femmes dans le processus productif, particulièrement au niveau de la transformation des produits. En ce qui concerne la transformation de produits, l'accent est mis le séchage, mais d'autres méthodes telle que la préparation de confiture sont explorées. Le but est de réduire les pertes possibles au niveau de la production ainsi que d'augmenter la valeur ajoutée des produits.

ACTIVITES PREVUES:

Maintenir 5 unités modèles de production traditionnelle déjà existantes : Ces unités doivent avoir les caractéristiques des unités de production de la zone (parcelles délimitées par les jessours, existence de greniers, ghars, ou ghorfas, présence de citernes pour le stockage de l'eau, mejen).
Ces plantations doivent présenter une variabilité (diversité génétique), préférentiellement du figuier, avec une gestion correcte des pratiques culturales.

Planter 10 nouveaux vergers en sec selon le modèle traditionnel

Créer 4 nouveaux vergers pelote en irrigué

Faciliter la création d'une association d'agriculteurs :
le but est d'encourager l'échange d'idées et le partage des moyens de production et de commercialisation entre les bénéficiaires

Créer des documents (études, audiovisuels)

Activer la participation de la femme dans le processus de production et dans la prise de décisions à l'échelle de la famille.

Favoriser l'échanges de connaissances techniques entre l'IRA, l' IVIA, ASNAPED et le CERAI.

Améliorer le conditionnement et la commercialisation des figues