ASNAPED - PROJETS - PROJET TUN/92/651/02


Conservation de la biodiversité et lutte
contre la dégradation des sols à Douiret



 

La région de Douiret fait partie de la chaîne des Matmata qui représente une zone de transition entre le Sahara qui commence par le Dhahar en allant vers le sud-ouest et la région des plaines (Jfara) qui se poursuit jusqu’à la côte. Cette zone de transition abrite un immense patrimoine phytogénétique bien adapté aux conditions locales et qui pourrait être utilisé de part et d’autre de cette zone de transition. La région de Douiret est connue depuis très longtemps par ses traditions agricoles. L'agriculture pratiquée est du type pluvial. Les plantations fruitières sont installées essentiellement derrière les Jessours. Elles comportent différentes espèces : olivier, figuier, palmier dattier, vigne, etc.

Les changements socio-économiques des dernières décennies ont profondément touché la région. L’abandon de certains Jessours, la raréfaction voire la disparition de certaines variétés fruitières et du savoir faire local et le changement du paysage typique de la zone deviennent des faits réels. A cela s’ajoutent les effets néfastes de la sécheresse qui sévit depuis quatre années. Face à ceci, il devient urgent d’entreprendre des actions de sauvegarde de ce patrimoine biologique et technologique. Dans ce contexte s’inscrit le projet "Conservation et valorisation des ressources phytogénétiques dans la région de Douiret".

OBJECTIFS DU PROJET

Le projet sus indiqué rentre dans le cadre de la stratégie nationale de conservation de la biodiversité et du savoir faire local ainsi que la stratégie nationale de lutte contre la désertification comme indiqué dans l'Agenda 21 national. Il vient compléter d'autres efforts déployés par les organismes de développement (CRDA, etc.), de recherche (IRA de Médenine, etc.) et des associations locales (AJZ, Amis du Parc Ain Dkouk, ATPNE, etc.) pour sauvegarder et valoriser la biodiversité et œuvrer pour un développement durable des zones arides et désertiques montagneuses.

Ce projet vise les objectifs suivants:

  • Sauvegarde et valorisation des ressources phytogénétiques et du savoir faire local

  • Atténuation des effets de la désertification dans la région de Douiret.