RESIDENCE DOUIRET


 

Dans le cadre de ses activités de sauvegarde et de mise en valeur de l'ancien village troglodyte de Douiret, l'ASNAPED a procédé à la réhabilitation d'une quarantaine d'unités d'habitations anciennes pour les utiliser comme un complexe touristique composé de :

  • 8 ghars (habitats troglodytiques) transformés en chambres à coucher avec une capacité d'accueil de 30 lits,

  • une dizaine de ghorfas (chambres construites en pierres), qui se trouvent en face des ghars, sont utilisées comme salle d'exposition d'outils agricoles, du tissage et de la poterie de la région. Des produits typiques (tapis berbères, jus de dattes (Robb), figues sèches, souvenirs divers) sont en vente sur place.

  • Un café et une salle à manger. Les repas sont assurés à condition de faire une réservation suffisamment en avance (au moins une semaine).

  • Un bloc sanitaire commun composés de toilettes, lavabos et douches avec chauffe eau.

  • Une salle de réception et de réunion.

La résidence est connectée aux réseaux d'électricité, de l'eau courante et de téléphone via des conduites souterraines. En effet, l'ASNAPED a oeuvré à protéger le style original du village en évitant toutes les formes potentielles de 'pollution' du paysage avec les symboles de la modernité (poteaux, etc.). C'est ainsi, que Douiret, reste parmi les rares sites qui ont préservé leurs propres caractéristiques.

Ainsi, se trouvant au cœur de l'ancien village, La résidence Douiret est un espace de solitude et de tranquillité où on retrouve les modes de vie et les traditions locales de Douiret tout en offrant le confort de la vie moderne.

Les résidents auront l'occasion de faire le tour du village à pieds pour découvrir ses secrets et ses attractions innombrables : les huileries, les maisons typiques de village de crêtes, les mosquées, ghar Ghazi, l'ancien tribunal, le Ksar (forteresse perchée sur la falaise), les marabouts, l'école primaire bâtie par les Français en 1947, le dar el Gaied (quartier général du représentant du Bey dans la région), senia (puit de surface), les jessours (plantations en terrasses) etc.

En plus, des tournées pourraient être effectuées aux zones environnantes du village pour visiter d'autres sites d'intérêt (Ain El Maagal, Chenini, etc.) et découvrir le paysage naturel (géologie, végétation naturelle, etc..) et agraire typique (jessour et majens (structures de collecte des eaux pluviales, oliviers millénaires, figuiers,palmiers, etc.). Cette résidence est un lieu de séjour idéal qui pourrait satisfaire les attentes d'une large gamme de passagers ; les amateurs de la nature et de la culture, les archéologues et les architectes, les historiens et les géographes, les écologues, les groupes d'étudiants et de jeunes, etc.